Ils nous ont quittés mais nous ne les oublierons pas...


Maou  

 

Maou, notre petite mamie, avait échappé à l'euthanasie avec sa fille Kiki. Recueillies par Les Chats du Coeur Brestois, elles formaient toutes les deux un inséparable duo.

 

Atteinte d'une tumeur à la bouche, Maou nous a malheureusement quittés le 2 juillet 2019, à l'âge de 17 ans.

 

Yvette, qui l'accueillait avec sa fille, lui a dédié ces quelques mots touchants :

 

"Tu ne m’appartenais pas. Tu as su devenir mon amie avec calme et douceur. Tu as fais fuir ma solitude. Merci pour tous ces moments partagés. Je garde précieusement le bonheur que tu m’as offert. Je te garde une place dans mon coeur. Tes ronrons me manquent déjà."

 

Elle manquera aussi beaucoup à Kiki...

 



Nizar, petit loulou gris qui avait été adopté par sa famille d’accueil, s’est éteint le 2 mai 2019.

Porteur du FIV, il a payé de sa vie ses premières années passées dehors. 

Ses dernières prises de sang étaient satisfaisantes, puis son état s’est dégradé et tout est allé très vite… 

Il a au moins eu la chance d’être choyé par sa famille adoptive et de connaître un peu de bonheur.


Zazou, notre battante, qui avait enfin trouvé sa famille d’adoption et repris goût à la vie, a du être endormie le 4 avril 2019, probablement victime d’une tumeur au cerveau ou d’un AVC.

 

Son décès brutal est très éprouvant pour l’association et son adoptante, chez qui elle laisse un grand vide. 

Retrouvée errante et très affaiblie dans un quartier de Brest, elle avait été hospitalisée en urgence, car elle souffrait de déshydratation et de dénutrition. Elle était également infestée de puces et de parasites intestinaux.

 

Née le 5 mai 2013, testée positive au FIV mais négative à la leucose, elle avait repris des forces dans sa famille d'accueil avant de trouver sa famille définitive.

 

Zazou était une minette tranquille, très gentille, attendrissante et sans une once de méchanceté. Elle a bien apprécié la compagnie du lapin auprès duquel elle a passé quelques temps.

 

C'était un beau sauvetage pour cette jolie chatte qui avait repris goût à la vie. Hélas, la vie en a décidé autrement... Nous sommes très tristes pour elle et son adoptante.



La petite Osiris, adoptée en 2018, a malheureusement été renversée par une voiture le 1er avril 2019 et n’a pas survécu.

 

Nous sommes tellement tristes pour cette petite puce, qui allait tout juste avoir un an...

 

 

Elle avait été récupérée par Gwenaëlle au bord de la route, au pied d'un poteau électrique, avec sa maman Isis et ses frère et soeur Elvis et Naya.


Après deux années passées à l'abri, choyé par sa famille d'accueil, Félix, joli chat noir et blanc, nous a quittés le 1er mars 2019. Porteur du FIV, il était plus fragile et son état de santé s'est dégradé. 

Il restera dans le coeur d'Edith, qui l'avait recueilli alors qu'il était blessé et qui a pris grand soin de lui. Son départ laisse un grand vide...

 

 

Félix, tu es parti trop vite mais nous ne pouvions pas te laisser souffrir. La dernière preuve d'amour que nous pouvions te donner, c'est t'endormir sereinement, ta famille d'accueil auprès de toi.



Victime d'un abandon, Minet était nourri dans un jardin depuis l'été 2018. Il été recueilli par l'association le 14 janvier 2019, endormi le 15 février 2019.

 

Porteur de la leucose et du FIVil est resté un mois en famille d’accueil, chez Clovis, où il était chouchouté. Il était pris en charge à la clinique dès que son état de santé était jugé préoccupant.

 

Son état de santé très fragile s'est malheureusement dégradé. 


 

Il a été hospitalisé et malgré la morphine, Minet ne tenait plus sur ses postérieurs. Nous avons alors décidé, avec le vétérinaire, de l'endormir. Il est parti tranquillement, en douceur, sa famille d'accueil près de lui.

Il ne sera pas mort dehors dans des souffrances atroces et dans l'indifférence, car Minet aura été choyé par Clovis et toute l'équipe de la clinique vétérinaire qui a pris soin de lui durant ses hospitalisations.

 


 

 

Après de longs mois de soins, Canaille nous a quittés le 8 janvier 2019, fatigué de lutter.

 

Merci à tous les donateurs qui ont participé à la prise en charge de ses soins.

 

Canaille a eu quelques mois de bienveillance, de soins et d'amour dans sa famille d’accueil.

 

 

Plaie béante de Canaille qui ne guérit pas...

 

Le 5 septembre 2017

Enorme déception car la partie qui se refermait a craqué une nouvelle fois.

Nous allons étudier la piste proposée de l'argent colloïdal en l'utilisant sur une petite zone

pour éviter les effets secondaires.

 

Le 11 Août 2017

Notre ami a été testé positif FIV et négatif Leucose

 

Le 17 juin 2017

Nous avons lancé un appel au dons pour subvenir aux soins de Canaille.

 


Mr Felix est arrivé un matin devant chez nous, dénutri, déshydraté, épuisé.

Non stérilisé et non identifié bien sûr !!

Conduit en clinique d'urgence, il était agé de 4 ans au plus et a payé cher son abandon.

Il avait une masse au niveau de la vessie, certainement un lymphome qui avait flambé.

Testé négatif Fiv/Leucose, mis sous perfusion il n'a pas survécu et aura connu 2 jours d'attention à son chevet.

 

HONTE A CEUX QUI ABANDONNENT !!!


Rosalie, minette de 12 ans, a été récupérée à Plouzané le 12 novembre, avec une énorme plaie au ventre. Elle était très affaiblie. L'examen a mis en évidence une tumeur mammaire ouverte et infectée. Une intervention a consisté en l'ablation des tumeurs mammaires et utérines.

Malheureusement, Rosalie est décédée le 2 décembre 2018, trop épuisée par ces années d'errance. Nous sommes toujours très attristés de ne pouvoir les sauver mais elle aura eu beaucoup d'attention, de confort, de tendresse et aura connu un peu de bonheur malgré tout.


Lulia, petite chatonne récupérée errante à la Penfeld avec une énorme infection à l'oeil, s'est endormie suite à son scanner le 06.10.2018.

 

Elle a été soignée, dorlotée dans sa famille d'accueil mais hélas son état se dégradant, un scanner s'imposait et elle est partie rejoindre ses compagnons d'infortune.



Nous l'avons baptisée Étoile.

Cette jeune minette, chatte libre, vivant dans un quartier de Brest où nous avons été contactés en urgence suite à un appel d'une clinique vétérinaire pour aller récupérer cette petite chatte agonisante dehors. Malheureusement, Étoile a rendu son dernier souffle en arrivant à la Clinique et nous avons été très touchés par son départ car cette chatte était prostrée depuis la veille au soir, sur l'herbe où des gens sont passés, l'ont vue mais n'ont rien fait !!! C'est ignoble et très égoïste de laisser un chat agoniser toute une nuit dans l'herbe, sous la pluie et dans le froid ! On a toujours un peu de place pour accueillir un chat dont le pronostic vital est en jeu et de l'accompagner chez un vétérinaire.



Mignon, petit chat d'1,9 kg s'est éteint le 05.09.2018, son état de dénutrition était tellement alarmant qu'il n'a pas pu être sauvé, malgré des tests négatifs, un bilan sanguin normal, il s'est endormi en douceur, au chaud car hélas combien meurent chaque jour dehors dans l'indifférence ?


Papy chat s'est éteint le 30.08.2018.

Il avait été déposé en clinique dans un état très critique. C'était un chat libre, nourri par une dame, qui a appris que le chat avait été hospitalisé durant son absence.

Son état se dégradant, il a été endormi au bout de 5 jours, sa bienfaitrice auprès de lui, ainsi qu'une bénévole de l'association.


Grisou nous a quittés le 8 juin 2018

 

Grisou était nourri par une dame qui, alarmée par son état de santé l'a emmené chez le vétérinaire : œil crevé, abcès à la patte avec la peau à vif, de nombreuses plaies sur le corps ! Sa bienfaitrice a demandé la castration et le test de dépistage des virus du chat... Grisou est hélas testé positif pour le sida du chat (FIV) et pour la leucose.

Il avait été condamné à l'euthanasie par le vétérinaire mais cette dame n'a pas pu s'y résoudre. Grisou est dans sa famille d'accueil où il finira sa vie en paix, choyé, soigné !

 

Grisou était un matou extraordinaire et très courageux, il a subi des interventions mais a toujours repris des forces mais la leucose a été fatale pour ce pauvre chat qui a vécu tant d'années dehors dans l'indifférence.

Il laisse un grand vide dans sa famille d'accueil où il était pistonné car avait droit de dormir près de sa "maman". Il s'est endormi près d'elle. Il aura vécu heureux quelques mois.

 


Le 26 mai 2018, CHOUFFE a rejoint YAEGGER 

 

Il nous a quittés, renversé par une voiture.

Il a payé cher ce moment d'inattention de la part de sa nouvelle famille.

Nous sommes effondrés car c'est ce que nous redoutions le plus.

8 mois c'est l'adolescence et c'est la période des fugues !!!

Que son départ serve d'exemple et incite à redoubler de vigilance avec un jeune chien.

Sa famille d'accueil a reçu un grand choc suite à cette triste nouvelle.

Nous l'avons confié en toute confiance, donner tant de conseils de sécurité mais cela n'a pas suffit hélas.

 


Le 04/05/2018, YAEGGER nous a quittés

 

Un des huit chiots, YAEGGER a été emporté par une crise d'épilepsie.

Il laisse un énorme vide chez Morgane, Gaëtan et Jade, inconsolables face à cette injustice. Il a quitté leur vie mais pas leur coeur.

Désormais, Yaegger est au Paradis et il veille sur sa famille.

Sa famille d'accueil est aussi très affectée par ce départ brutal.

 


Une chatte très âgée, qui avait trouvé refuge dans la niche d'un chien et avait été déposée en urgence en clinique où elle avait été mise sous perfusion, car elle était en hypothermie, déshydratée et très affaiblie, est malheureusement décédée le 19.03.2018.


 Rouxy, trop longtemps dehors nous a quitté le 14.03.2018

Rouxy a été récupéré en octobre 2017 suite à un signalement d'une personne qui le voyait errer de jardins en jardins depuis DEUX ans!!!

 

Tu étais un  adorable chat et tu n'avais que 4 ans mais tu as été victime de l'indifférence , l'égoïsme des humains et tu attrapé la leucose.

Nous t'avons placé dans une famille d'accueil où tu auras été choyé et soigné durant ces quelques mois. Tu es parti trop vite, tu as rejoins tes compagnons d'infortune mais nous ne t'oublierons pas et tu laisses un grand vide dans ta famille d'accueil.


SCANDALEUX !!!

 

Un malheureux vieux chien trouvé abandonné et errant dans un tunnel de passage de route. Il se cognait sur les parois, désorienté et affolé.

 

Comment peut-on laisser un animal dans cet état ???

 

Merci à la personne qui l'a ramassé et conduit chez un vétérinaire.

 

Honte à celui ou celle qui a osé...

 

                                Il s'est éteint quelques jours après dans son panier.

 


Mamoune, le rescapé nous a quittés le 07.02.2018

"Mon petit Mamoune que nous avons récupéré en urgence dans un secteur de Brest, mal en point, fatigué par ces années d'errance, battu par des personnes qui ne voulaient pas de toi mais nous t'avons accueilli chez nous pour que tu puisses enfin avoir une existence heureuse. Nous t'avons choyé, soigné, tu avais repris confiance en l'humain. Ton absence laisse un grand vide chez nous car tu étais un chat d'une extrême douceur, toujours en quête de caresses et ton état s'est dégradé en dix jours d'une insuffisance rénale aiguë. Malgré l'hospitalisation, les perfusions, tu ne pouvais pas remonter.  Nous t'avons accompagné jusqu'au bout car il fallait t'endormir, dernière preuve d'amour que l'on pouvait t'offrir., tu avais déjà assez souffert dehors.

Tu nous manques mais tu resteras dans nos pensées et le jour où tu es rentré dans la trappe alors que nous venions pour récupérer un autre chat mais c'était écrit, il fallait que tu sortes de la rue".

 


Eugène

 

Eugène, 15 ans, a été récupéré en urgence car son état de santé nécessitait des soins.

Griffes incarnées, extraction dents, oeil crevé, gale d'oreilles, insuffisant rénal, porteur du virus FIV, arthrosique, papi Eugène est resté en soins chez le vétérinaire qui en a profité pour le tondre entièrement (bourres de poils+++), manucure, et il a regagné sa famille d'accueil pour couler des jours heureux.

 

12 novembre 2017.

Eugène de Recouvrance, mascotte de la clinique qui l'avait pris en charge pour ses soins, cet amour de chat a lui aussi payé cher sa vie errante.

Emmené d'urgence chez le vétérinaire de garde, affaibli par une infection qui a eu raison de son système rénal nous avons du endormir Eugène le 13/11 vers 2 h du matin.

 


Cramik

Fin septembre 2017, un SOS pet-alert où je tombe par hasard dessus ! Avec de la persévérance, nous avons pu te faire entrer dans la trappe et nous t'avons confié à une famille d'accueil en espérant que tu reprennes des forces, mais tu es parti quelques jours après Noé. Nous sommes aussi touchés par ce départ et nous espérions que tu remontes après les soins mais hélas l'errance dehors ne t'a pas fait de cadeau et tu étais épuisé. Repose en paix aussi petit chat."

 

Noé

 

Récupéré dans une cave, début octobre, en mauvais état général. En danger dans son quartier, il avait été mis à l'abri par sa nourrisseuse dans sa cave, le temps de le prendre en charge. Malheureusement à peine 3 semaines après, Noé a succombé à la maladie."Nous étions super heureux de te récupérer pour enfin te soigner et te donner beaucoup de tendresse mais hélas malgré ton courage, tu as rejoins les étoiles."

 



Nesquick

 

29 septembre 2017 :  Nesquick emporté par une insuffisance rénale aiguë.

"Le jour où ont été prises les photos, tu te portais comme un charme, une véritable boule d'amour et deux jours après tu étais hospitalisé en urgence. Tu manques à ta famille d'accueil chez qui tu étais le chouchou..."

 

A peine sauvé de l'abandon, la maladie l'a emporté... Repose en paix petit cœur.



Dewey, notre petit coeur

 

9 septembre 2017 : Dewey, petit chaton d'à peine 3 mois, s'est éteint.

 

DEWEY est né le 30/05/17 et est décédé le 09/09/17 après à peine plus de 3 mois de vie... ou plutôt 3 mois de souffrance. Voici son histoire : 

A peine sevré, Dewey s'est retrouvé sur "le bon coin" sans avis vétérinaire, non identifié, grouillant de puces et infesté de vers. Il a été récupéré par une jeune fille qui, ne pouvant pas le garder, nous l'a confié...

ATTENTION AUX ANNONCES DE CHATONS GRATUITS !

Des gens peu scrupuleux les confient à peine sevrés et potentiellement malades...

Visite vétérinaire en urgence le 28/07/2017 : à peine 800 g !

Déparasité, il avait été placé en famille d'accueil pour reprendre du poids avant de commencer son parcours de soins. Malgré cela, une semaine plus tard Dewey tombe gravement malade. Il avait été hospitalisé plusieurs fois pour divers examens (testé négatif sida et leucose). Il est rentré pour la dernière fois à la clinique pour des examens bactériologiques, parasitologiques et sanguins (analyses complexes devant être expédiées sur Paris). Malgré les soins vétérinaires, il nous a quittés...

Repose en paix petit Dewey : "Mon petit coeur, j'ai tellement cru que tu allais t'en sortir, nous avons passé tellement de temps ensemble, la nuit tu miaulais et j'allais dormir près de toi. Ton départ a été une déchirure et tu me manques et je ne t'oublierai pas..." Le combat continue pour sauver d'autres minous comme toi et tu resteras dans le coeur de ta famille d'accueil où tu as été choyé par les ados qui t'aimaient beaucoup".

 


Kaouen

 

28 août 2017 : Kaouenn, mamie de 15 ans

 

Kaouenn avait trouvé une famille d'accueil le 17.10.2016 pour lui offrir un panier retraite bien mérité.  Merci du fond du cœur à cette dame au grand Cœur qui avait accepté de la soigner et de la chérir.

 

Son histoire est triste... Kaouenn attendait en box dans une clinique depuis décembre 2015 ! Elle avait été déposée dans un carton devant une clinique. Mamie avait besoin de prendre trois médicaments tous les jours !

 

Elle était très câline et avait encore beaucoup d'amour à donner à sa famille d'accueil chez qui elle était de nouveau heureuse. Kaouenn était une grosse gourmande et se déplaçait encore rapidement malgré son grand âge !


Sushie

 

27 juin 2017 : Sushie est partie rejoindre ses camarades après avoir lutté contre la maladie.

 

Abandonnée dehors suite à un déménagement, sans nourriture, sans soins, Sushie a contracté la leucose.

Elle aura eu quelques mois de soins entourée de douceur, mais la maladie a été plus forte...


Philomène

 

Le 03.05.2017, Philomène, le nom que nous avions donné à cette petite siamoise retrouvée rampant au milieu de la route, en hypothermie s'est endormie paisiblement. Malgré les soins, un diabète jamais soigné a fini par endommager les organes vitaux.

Philomène a eu un jour un propriétaire, s'est retrouvée dehors gravement malade et a succombé à sa pathologie non soignée. Elle repose en paix et aura eu quelques jours de douceur sous les caresses et les bons soins d'un vétérinaire au grand Coeur.


Praline

 

"Le 29.04.2017, Praline tu as rejoint tous tes compagnons d'infortune dans un monde meilleur.

Tu as été secourue le 21.10.2016 et soignée car ta vie dehors ne t'avait pas épargnée...

Nous t'avons comblée de caresses et tu nous l'as bien rendu par tes gros ronrons, tes coups de tête pour avoir des caresses, tes miaulements dès que nous franchissions la porte de ta chambre.

Tu nous manques beaucoup et nous aurions espéré que tu vives plus longtemps mais la maladie a été plus forte.

Tu resteras dans notre coeur et dans nos pensées et nous continuons notre combat pour accueillir des oubliés comme toi".


Grisminette a rejoint le Paradis Des Chats le 21 novembre 2016.

 

Déposée le 16 novembre à la Clinique dans un état préoccupant, elle s'est éteinte cinq jours plus tard, épuisée par ces 8 années d'errance dehors.

Elle aura vécu quelques jours au chaud, cajolée et soulagée par des antalgiques car sa bouche était couverte d'ulcères qui l'empêchaient de manger.

Nous pensions qu'elle allait reprendre des forces avant de lui faire un bilan de santé complet, mais voilà, Grisminette était trop faible et la maladie a été plus forte.

Merci à la personne qui a déposé Grisminette à la Clinique, alarmée par son état. Merci à la personne qui a accueilli Grisminette chez elle ces quelques jours. Au revoir petite minette, une étoile de plus dans le ciel...


!!! PLUS JAMAIS ÇA !!!

ADOPTEZ EN ASSOCIATION

STÉRILISEZ VOS CHATS

DEVENEZ FAMILLE D'ACCUEIL

Sélène n'avait que 4 ans

et Orphée 1 an et demi.

 Des hommes les ont abandonnées,

 des hommes ont voulu les sauver...

 mais leurs moyens et leur patience

n'étaient pas à la hauteur de la tâche.

Elles n'auront pas connu la douceur,

la chaleur et la sécurité d'un foyer.

 

Elles ont été euthanasiées par un vétérinaire sans scrupules dans une clinique de Brest, sous prétexte qu'elles étaient en box depuis trop longtemps !

 

C'est scandaleux car elles ont été déposées en toute confiance par des personnes généreuses pour leur éviter la misère de la rue et elles finissent euthanasiées alors que nous venions de leur trouver une famille d'accueil !