Ebène en compagnie de Spirou

Api

Bonbon

Bretzel

Titine

Bulletin du 3 juillet 2022

 

Deux de nos protégées nous ont quittés cette semaine : la petite Ebène, qui était restée sauvage et pour qui les soins étaient compliqués, et notre mamie Api, qui n'a pas remonté la pente après son hospitalisation en urgence pour un abcès dentaire. Sophie et Clotilde leur rendent hommage sous ce bulletin.

 

Nous remercions Véronique, la marraine d'Api, pour son soutien moral et financier. Elle a proposé de poursuivre son parrainage, en faveur de Maï.

 

Cette semaine toujours, nous avons pris en charge Bretzel, jolie petite chatte rousse qu'un monsieur a trouvée dans un arbre.

Et ce dimanche, Bonbon a donné naissance à 6 chatons, pas moins. La petite famille se porte bien.

 

Titine, que nous avons confiée à Christiane, car elle a l'habitude des chats difficiles, se montre tout à fait adorable et en confiance ! Ce placement pour lui éviter l'euthanasie est donc une réussite !

 

Floki, lui, va de mieux en mieux comme vous pouvez le constater sur la photo.

 

Un dernier mot pour vous dire que notre beau Clarence s'est malheureusement échappé. Sa famille d'accueil fait le maximum pour le retrouver. Il a été repéré dans un jardin, où une trappe a été posée.

Vous pouvez nous aider si vous habitez du côté de Saint-Pierre à Brest. Merci d'avance pour votre vigilance !

 

Floki

Clarence



Api ne s'en est pas sortie...

 

Le 29 juin 2022 fut vraiment un jour noir : dans la nuit du mardi au mercredi, Api nous a également quittés. Hospitalisée en urgence pour un abcès dentaire, elle n'a pas remonté la pente...

 

Clotilde, qui n'a pas été épargnée ces derniers mois, lui rend hommage avec tendresse et beaucoup de chagrin.

 

"Api, tu es arrivée à la maison à l’âge de 13 ans, lorsque ta première maman a dû partir en maison de retraite. Ces moments ont été très traumatisants pour toi et tu as été très courageuse.

 

Ta maman est partie en urgence à l’hôpital et n’est jamais rentrée à la maison pour te dire au revoir ; tu es restée seule dans l’appartement. Te récupérer a donc été un moment très délicat, tu ne voulais pas que je t’approche.

 

Complètement perdue au départ, il a fallu quelques semaines pour que nous puissions tisser un lien de confiance et que tu trouves ta place chez nous, car tu vivais seule avec ta maman. 

 

Tu as su trouver ta place parmi tes congénères : tu faisais partie des seniors et tu étais respectée.

Petite mamie tranquille, avec parfois un caractère de vieille acariâtre, tu étais très attachante et jamais loin de moi. Tu as été une compagne paisible, appréciant ton panier, les séances de brossage, les bisous sur la truffe, les siestes au soleil et tes menus particuliers. Car tu étais très gourmande ! Tu aimais manger en duo avec notre regretté Désiré.

 

Tu t’es endormie le 27 juin à la maison, sans souffrance, épuisée après 18 ans d’une belle existence. Tu laisses un grand vide dans la maison et tu reposes à présent auprès de GeorgesBrennusWallouArsèneDésiré, MamounePralineDewey et tant d’autres compagnons. 

 

J’aurais tant voulu que tu restes près de nous mais ton cœur était fatigué et à présent ton souvenir restera gravé dans mon cœur, Apilili.

 

Au revoir Api, adorable chatte blanche aux yeux très expressifs.

Ton absence est une nouvelle épreuve mais tu auras croisé notre chemin pour vivre une retraite bien méritée et ton étoile filante apparaitra bientôt dans le ciel."

 



Ebène nous a discrètement quittés...

 

Ebène, la petite perle noire restée sauvage, nous a quittés le 29 juin 2022.

 

Sophie, sa famille d'accueil, lui dédie ces quelques mots.

 

"Petite perle noire, tout juste sortie de la rue, tu es arrivée à la maison en mars 2021, toute petite, toute fragile et aussi toute sauvage.

 

Comme à tous les autres, je t’ai laissé le temps de t’adapter, de prendre tes marques, sans te brusquer, te laissant aller à ton rythme. 

 

Dans la majorité des cas, les liens se créent, la confiance s’installe et des relations se nouent, mais toi, ma princesse, sans doute née d’une maman sauvage, tu ne m’as jamais accordé ta confiance. J'avais le droit de te regarder, mais pas de te toucher... Dès que je m’approchais trop, tu fuyais…

 

Ça me désolait, mais j’aime penser que tu as quand même trouvé à la maison des moments de sérénité si ce n’est de bonheur. 

Lorsque que je n’étais pas dans ma chambre, je te voyais couchée sur mon lit, en compagnie d’autres matous de la maison ; au moins, tu étais en sécurité, au chaud, et tu avais à manger et le réconfort de tes congénères ; tu n’as d’ailleurs jamais cherché à sortir.

 

Et puis un jour, ta santé s’est dégradée. Affaiblie et amaigrie, tu t’es enfin laissée attraper et j’ai pu t’emmener chez le vétérinaire. Celui-ci a dû t’anesthésier pour t’examiner : tu souffrais d’une très grosse anémie, mais comment soigner une minette qu’on ne peut pas toucher ? Le pronostic était assez sombre…

 

Tu as eu quelques injections pour te requinquer un peu et tu es rentrée à la maison. J'espérais quand même un miracle.

 

Tu as tenu quelques semaines ma princesse, plus furtive et méfiante que jamais, m’en voulant visiblement de t’avoir attrapée pour t’emmener en  consultation. 

 

J’ai essayé de faire au mieux pour toi, mais je n’ai pas su ou pu te sauver.

Tu es partie aussi discrètement que tu avais vécu.

Un matin, j’ai retrouvé ton petit corps sans vie. 

 

Je pleure en écrivant ses lignes.

Repose en paix mon petit elfe."


Bulletin du 26 juin 2022

 

Les prises en charge

 

Grâce à la collecte organisée pour Floki et au don de 200 euros d’une généreuse donatrice, nous soufflons un peu financièrement et vous remercions infiniment pour vos contributions !

Nous reprenons petit à petit les sauvetages, en espérant que les adoptions suivront. La période estivale n’est jamais facile pour les associations. Plus de naissances, plus d’abandons, moins d’adoptions…

Les signalements et demandes de prises en charge n’en finissent pas, et, trop souvent, nous sommes dans l’impossibilité d’y donner suite.

 

Quelques chats et chatons ne dormiront plus dehors ! Il s’agit de Scott, Ollie, Tahiti, Bonbon, Titine, Tino, Thaïs et Telma.

 

Scott, âgé de 7 mois, et Ollie, âgé d'un an, ont été ramassés dans la cour d'un foyer pour personnes handicapées. Ils ont été stérilisés et testés négatifs au FIV et à la leucose. Ils étaient infestés de vers. Ils sont encore très timides. Scott est minuscule. 

Il reste trois chats à ramasser à cet endroit : deux mâles et une petite femelle, Sweet, que nous avons dû remettre dehors temporairement car ses mamelles étaient gonflées de lait : elle a des petits cachés quelque part, nous ne pouvions donc pas les laisser sans leur mère.

 

Titine a été abandonnée dans une clinique vétérinaire, où elle a passé deux semaines en box. Elle risquait à coup sûr l’euthanasie, car elle a semble-t-il le "syndrome du tigre". Mais nous avons la chance de connaître Christiane, qui fut la FA de Missy, une minette sauvage qu'elle a réussi à sociabiliser, après deux ans de patience et d'amour. Très attachée à elle, elle a fini par l'adopter.

Parce qu'elle a l'habitude de s'occuper de chats un peu difficiles, pour ne pas dire intouchables, Christiane a accepté d'accueillir Titine et nous la remercions très sincèrement de lui donner ainsi sa chance !

 

Tino, Thaïs et Telma sont les chatons de Mimine, que nous ne parvenons pas à capturer pour l’instant. Tahiti est une petite chatte de trois mois et Bonbon traînait à Recouvrance depuis un certain temps. Elle est gestante et presque à terme.

 

Il n'a pas pu être sauvé...

 

Malheureusement, nous sommes arrivés trop tard pour Petitchat, trouvé à bout de forces et très abîmé route de la Corniche à Brest. Il a puisé dans ses dernières forces pour demander de l'aide à une jeune femme qui passait par là et qui nous a contactés.

L'une de nos bénévoles l'a conduit dans une clinique vétérinaire mais il n'a pas été possible de le sauver. Il présentait une fracture du bassin et ses analyses de sang ont révélé que ses reins ne fonctionnaient quasiment plus. Il lui restait au maximum trois semaines à vivre. La décision de l'euthanasier a donc été prise...

 

Ils ont trouvé leur famille

 

Chouchen, qui était en FA en vu d’adoption, est officiellement adopté, de même que Rio, qui était réservé !

 

Nos protégés en famille d'accueil

 

Quelques nouvelles d’Api, en FA de longue durée.

Elle a dû subir une extraction dentaire car l'une de ses incisives lui a causé un abcès et la faisait souffrir. Elle a été opérée en urgence alors que sa température était montée à 40° et qu'elle était déshydratée.

Rentrée dans sa famille d'accueil, elle va bien mais elle est fatiguée. Il faut espérer qu'elle s’en remette.

 

Quelques news aussi de Maï, dont toutes les dents ont été retirées il y a peu : elle reçoit actuellement un traitement pour des cristaux et une alimentation adaptée. Croisons les doigts pour que tout rentre rapidement dans l’ordre.

 

Nos protégés à l'adoption

 

Un dernier point pour vous informer que nous avons mis à l'adoption Roméo (4) (rubrique Mâles), Lara et Déméter (Femelles), ainsi que Titou (Seniors).

 

Scott et Ollie

Tahiti

Bonbon

Titine

Tino, Thaïs et Telma


Api

Petitchat

Floki, une fois pansé et brossé



Grande tristesse

 

Notre cher et magnifique Cooper nous a malheureusement quittés. 

 

Il était en famille d'accueil de longue durée chez Clovis, qui lui rend un vibrant hommage.

 

"Victime d’un abandon, les débuts avec Cooper ont été compliqués. Très peureux, il s’est en effet, dès son arrivée chez nous, réfugié dans un faux plafond pour n’en sortir que sept jours plus tard. 

 

Malgré les tentatives de l’appâter, il n’en sortait que la nuit, certain que nous étions endormis, pour chercher de quoi manger. Il a fallu le rassurer, et ayant fini par quitter son plafond, il s'est très rapidement fait à sa nouvelle maison et surtout aux câlins.

 

Cooper est alors devenu un membre à part entière du foyer. Nous étions réveillés au son de ses miaulements le matin lorsqu’il avait faim, et, adepte de câlins, il nous suivait partout où nous allions pour être sûr de ne pas en perdre une miette. Il venait à table avec nous le midi et se glissait sous la couette le soir. 

 

Très doux et amoureux des caresses, il faisait notre bonheur et celui des adeptes de chats qui nous rendaient visite. 

 

Nous avons vécu deux années de pur bonheur à ses côtés.

 

Mais atteint du FIV et de la leucose, ses symptômes se sont déclenchés en avril dernier et malgré tous les efforts de l’équipe vétérinaire de la clinique des Capucines, qui a fait preuve d’énormément de compassion, la chute fut fulgurante. 

 

Néanmoins, Cooper est resté digne face à la maladie et nous avons fait de notre mieux pour qu’il souffre le moins possible. 

Il s’en est allé en douceur en mai dernier, un mois après que ses symptômes se soient déclenchés mais son souvenir résidera toujours avec nous."

 

Clovis



Bulletin du 20 juin 2022

 

Vous pouvez nous aider en utilisant YouCare !

 

Une excellente nouvelle pour notre association : Les Chats du Coeur brestois sont désormais référencés sur YouCare, le moteur de recherche à vocation caritative, qui convertit les recherches en dons ! 

 

Concrètement, la moitié du chiffre d’affaires de cette société - qui est française - est reversée à des associations partenaires à but non lucratif, grâce aux revenus générés par les clics sur les liens sponsorisés.

 

Pour nous aider, il vous suffit d’ajouter le moteur recherche à votre navigateur, puis de sélectionner notre association comme bénéficiaire. Toutes les 45 recherches, l'équivalent d'un repas pour chat nous est offert.

 

Voici le lien pour installer YouCarehttps://youcare.world/ et notre petit mode d'emploi pour connaître la marche suivre. 

 

Merci d'avance pour votre contribution !

 

Nos protégés en famille d'accueil

 

Quelques nouvelles de Floki, qui se remet tout doucement.

Le pansement a été refait et il reçoit encore des soins locaux mais les fils ont été retirés. C'est un amour de chat !

Nous avons mis en place une cagnotte pour le financement de ses soins. Si vous souhaitez participer, c'est iciMerci à vous !

 

Une mauvaise nouvelle pour Voltaire : après la découverte d'un polype à l'oreille, qui n'est pas opérable et nécessite des soins et un suivi régulier, nous avons décidé de basculer notre protégé en FA de longue durée.

 

Notre petite Maï a eu une grosse opération au cours de laquelle toutes ses dents lui ont été retirées. Nous avons suivi les préconisations de la clinique vétérinaire car elles étaient en très mauvais état. Elle va à présent devoir s'adapter !

 

Ils ont trouvé leur famille

 

Côté adoptions, SwifferRio et Spirou sont réservés, Romy et Kurlie sont adoptées.

 

Les chatons Tomy et Tallia ont rejoint leur famille d’adoption.

 

Floki

Voltaire

Maï



Floki

Oliver

Titou

Déméter

Bulletin du 6 juin 2022

 

Quatre chats viennent de rejoindre l’association : Floki, Oliver (2), Titou et Déméter.

 

Floki a été signalé à Plouénan, avec une grosse plaie au cou. D’après la personne qui l’a signalé, ses propriétaires l’ont laissé derrière eux lors d’un déménagement, l’abandonnant à un triste sort : ce pauvre chat a en effet erré pendant 4 ans et se retrouve aujourd’hui dans un triste état ! Sans surprise, il a été testé positif au FIV et était couvert de puces. 

Il a été opéré en début de semaine et reçoit maintenant des soins locaux, ainsi qu’un traitement antibiotique. C’est un très gentil chat, nous dit sa famille d’accueil, qui se repose enfin au calme, en compagnie de deux compagnons de chambrée.

 

Oliver nous a également été signalé, alors qu’il errait à Brest dans le quartier de Recouvrance, où il venait manger dans le jardin d’un couple, qui a décidé de faire appel à nous.

 

Toujours à Brest, nous avons récupéré Titou et Déméter, qui étaient un peu tendus au départ, dans leur famille d’accueil, mais qui ont pris confiance en comprenant qu’ils étaient en sécurité. Déméter, petite écaille de tortue de 5 ans, est adorable, à la fois douce, câline et joueuse (elle a juste un petit problème de léchage). Titou, âgé de 9 ans - et tout aussi câlin et doux - avait besoin de se poser. Ils ont été testés négatifs au FIV et à la leucose.

 

Ce seront là nos dernières prises en charge pour le moment.

 

En effet, en raison, d’une part, des frais importants pour soigner les chats malades ou blessés, et d’autre part, du manque de places en famille d’accueil - alors que des chats adultes attendent depuis longtemps d’être adoptés - nous avons dépassé nos capacités et nos limites.

Nous pourrions dire qu’il suffirait que chaque personne abonnée à notre page Facebook fasse un don d’un euro ou ait une petite place pour accueillir un de nos chats... mais nous savons que ce n’est qu’un doux rêve…

C’est donc le cœur lourd que nous vous annonçons que nous devons stopper toute nouvelle prise en charge et que nous ne pouvons plus gérer aucun signalement jusqu'à ce que la situation s'améliore.

 

Côté adoptions, notre princesse Leïa, qui était réservée, a rejoint sa famille d’adoption ! Nous en sommes très heureux pour elle, comme toutes les fois où une famille ou une personne donne sa chance à un chat senior. Un grand merci à son adoptante !

 

Safran en revanche, qui était en FA en vue d’adoption, est revenu dans sa famille d’accueil d’origine. La douceur et l’implication de sa future adoptante n’ont pas suffi à le mettre en totale confiance : il semblerait que la présence d’un autre chat soit indispensable pour le rassurer. Cela s’est confirmé lorsqu’il a retrouvé son grand copain Socrate. Ils sont d’ailleurs tellement fusionnels que nous avons décidé de les faire adopter en duo.

 

Pour terminer, nous vous informons d’un nouveau partenariat avec l’animalerie Tom&Co à Plouzané. Une journée d’information est prévue le 17 juin. 

 



Bulletin du 29 mai 2022

 

Les prises en charge

 

Deux chattes viennent de rejoindre l’association : Maï et Swiffer.

 

Maï nous a été signalée par une personne qui la voyait errer et la sentait en danger. Elle nous a informés que la petite minette avait failli se faire renverser et nous avons constaté, lors de sa prise en charge, qu’elle souffrait d’une boiterie, qu’elle avait les dents déchaussées et qu’elle était bouffée par les puces.

 

L’histoire de la petite Swiffer n’est pas réjouissante non plus.

Cette minette servait de pushing-ball aux personnes chez qui elle vivait à Plougastel. Nous l’avons donc récupérée suite au signalement de maltraitance qui nous a été fait. Il s'avère qu'elle souffre potentiellement de troubles neurologiques, dus aux coups qu’elle a reçus… En FA chez Claudie, elle est actuellement sous traitement et commencera son parcours vétérinaire plus tard. 

 

Ils ont trouvé leur famille

 

Sunshine a été adopté par sa famille d’accueil et Meryl a également trouvé sa famille d’adoption.

 

Shere Khan est réservé, de même que les chatons Tomy et Tallia, qui partiront en duo, et Titus, que sa FA souhaite adopter !

 

Maï

Swiffer



Bulletin du 15 mai 2022

 

Les prises en charge

 

Ils viennent de rejoindre l'association et se prénomment Roméo, Romy, Tara (1), Rio et Douglas !

 

Chassé sans relâche par sa propre mère, qui le rejette, Roméo a commencé à dépérir dehors. C'est ainsi qu'il a été repéré par des personnes travaillant dans le secteur, qui nous ont contactés. La propriétaire a accepté la cession. Agé de deux ans, Roméo est un chat sociable et très câlin, en famille d'accueil chez Elisa.

 

La jeune Romy a été jetée dehors non stérilisée, non identifiée, par une personne qui ne souhaitait plus s'en occuper. Nous l'avons donc ramassée, suite au signalement du voisinage, avant qu'elle ne dépérisse.

 

Tara est une petite minette âgée d'un peu plus d'un mois, née d'une mère sauvage, qui a mis bas dans le garage d'une dame très impliquée dans la cause animale. Tara est restée avec sa maman jusqu'à son sevrage. La mère a ensuite été stérilisée puis relâchée dans le jardin de la dame, qui continue bien sûr de veiller sur elle.

 

En sérieux conflit avec le chat mâle de son adoptant, Rio ne peut malheureusement pas rester chez celui-ci. Il a donc fait l'objet d'une cession, en accord avec l'association du Conquet, qui l'avait initialement recueilli. Il rejoindra très vite sa FA Régine.

 

Douglas enfin, ramassé à Saint-Frégant, est un chat encore très timide, qui se cache pour l'instant dans sa famille d'accueil.  Il nous a été signalé par une dame qui le nourrissait depuis plusieurs mois. Il est blessé à l'oeil et à la joue.

 

Roméo

Rio


Ils ont trouvé leur famille

 

ThéaIsilAdélie et Charou, qui étaient réservés, ont rejoint leur famille d’adoption ! Nous leur souhaitons d'être heureux et pensons tout particulièrement à Isil et Adélie, qui méritent vraiment une famille pour la vie.

 

« Entraide et Amitié » et « Les Chats du cœur brestois » à l’unisson à Brest

 

Le journal Le Télégramme consacrait cette semaine quelques lignes à la collaboration entre Les Chats du Cœur brestois et l'association Entraide et Amitié, maison d'accueil de jour pour adultes en difficulté sociale et/ou en situation de précarité.

 

Nous avons en effet décidé d'unir nos efforts pour venir en aide aux chiens des personnes en difficulté ou en précarité. 

 

« Les Chats du Cœur brestois reçoivent gratuitement des aliments et des produits vétérinaires auprès de commerçants et de cliniques vétérinaires et confient une partie de ces produits à Entraide et Amitié, qui les distribue à ses bénéficiaires », écrit le quotidien.

 

Merci pour ce coup de projecteur sur une belle collaboration !

 


Bulletin du 8 mai 2022

 

Il a fallu un peu de temps à Mickaël pour trouver le courage de rendre hommage à Rimbaud, qu’il accueillait pour notre association. Nous publions son texte sous ce bulletin d’info.

 

Nous avons accepté la cession d'un chat de 10 ans, Gribouille, dont la propriétaire est décédée et nous avons pris en charge deux chatons, qui n’ont pas encore été baptisés. Ils ont lâchement été déposés dans un carton, près des poubelles... Ils commenceront prochainement leur parcours.

 

Côté adoptions, la petite Théa est déjà réservée !

 

Ella en revanche ne sera pas proposée à l'adoption et restera en panier retraite chez Aurélie. Cette petite aura vraiment manqué de chance. Après avoir été abandonnée par ses propriétaires, qui voulaient la faire euthanasier en raison de problèmes de peau dus à une allergie aux piqûres, elle présente aujourd'hui une masse à l'une de ses mamelles, qui est très probablement cancéreuse. Nous en saurons un peu plus après son opération la semaine prochaine, à l'occasion de laquelle elle sera également stérilisée.

 

Véronique, la marraine de Désiré, qui vient de nous quitter, souhaite continuer à nous soutenir et parrainera Fifille, nourrie sur site par nos bénévoles. Un grand merci à elle !

 

Enfin, dans le cadre de la solidarité envers l'Ukraine, notre présidente a remis des croquettes pour chiens à l'ONG Convoi de la solidarité France Ukraine. Un nouveau lot sera livré à l'organisation à la fin du mois. 

 

Rimbaud

Gribouille

Ella

Fifille



En hommage à Rimbaud

 

« Mon petit Bibou,

 

Le fameux poète dont tu portais le nom a autrefois écrit “L'amour est à réinventer” et c'est ce que chaque personne dont tu as croisé la route a fait.

 

Ta vie d'errance ne t'a pas épargné. De la rousseur d'un renard, tu t'es métamorphosé, grâce aux soins et tout l'amour que t'ont porté Camille, Clotilde et Brigitte, en ce magnifique chat gris au poil long.

 

Certes, tu n'étais pas facile à approcher, mais tous ces moments d'échanges avec toi, je les percevais comme des cadeaux. Tu nous accordais ta confiance d'une manière si spéciale et touchante.

 

 

Chaque matin, tu t'engouffrais sous ta couverture polaire pour t'y prélasser pendant des heures. Dès la fenêtre ouverte, tu te précipitais pour profiter des rayons du soleil. Tu aimais particulièrement le petit en-cas ludique et sportif de l'après-midi, pendant lequel tu gambadais après quelques croquettes.

Mais surtout, ton moment préféré était celui au cours duquel je partais me coucher, car tu pouvais rejoindre Yat-Kha, Enki-Ea et Marshmallow pour la fameuse session dodo, tous les 4 blottis les uns contre les autres.

 

Tous ces moments me manquent terriblement, et, tout comme il a fallu que j'aille piano piano avec toi, je n'ai pu écrire ce texte que piano piano, tant la tristesse de ton départ soudain et rapide est profonde.

Je ne t'aurai côtoyé que trop brièvement, mais telle une étoile filante, tu continues de briller en nos coeurs.

 

Merci de nous avoir laisser entrer dans ta vie et de nous avoir permis de partager ces moments avec toi.

 

"Tu n’es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis", et où que tu sois, je sais que toi et Yat-Kha continuez à vous blottir l'un contre l'autre, comme vous le faisiez chaque nuit parmi nous. »

 

Mick


Bulletin du 1er mai 2022

 

Ulysse a perdu la vie...

 

Grande tristesse pour notre association : Ulysse, que nous avions trappé dans le secteur de Bellevue à Brest, mais que nous avions dû remettre sur site - après l’avoir fait identifier et stériliser - car la vie à l’intérieur, au contact de l’humain, était extrêmement stressante pour lui, a malheureusement été percuté par un véhicule et n’a pas survécu.

 

Clotilde avait croisé sa route et s’est occupée de lui après son captage. Elle a tenu à lui rendre hommage.

 

« Ulysse,

 

Ta vie aura été de courte durée… 

 

Tu es né dehors et l’association t’a récupéré lorsque tu avais un an, pour te donner une chance d’accepter les humains, de pouvoir vivre une vie de chat agréable, mais nous avons dû te relâcher après ta stérilisation, ton identification et un déparasitage : côtoyer les humains était un grand facteur de stress pour toi. 

 

Tu as retrouvé ta liberté le 20 mars 2022 dans le quartier où tu vivais. Le 23 avril, une voiture t’a percuté.

 

Tu as payé de ta vie la situation précaire dans laquelle se trouvent tous les chats errants. Qui sont les responsables sinon les personnes qui abandonnent leurs chats dans la rue, non stérilisés, non identifiés ? Des chatons naissent et grandissent dans la nature, luttant tous les jours pour manger, pour se défendre, condamnés à vivre dehors !

 

Nous ne dirons jamais assez que NOURRIR ne suffit pas, il faut STÉRILISER les chats errants. De nombreuses personnes font la démarche de nourrir les chats des rues, pour leur venir en aide, et se donnent bonne conscience, mais s’ils ne sont pas stérilisés, ces chats se reproduisent et leur misère est sans fin. Ils n’ont pas demandé à naître, encore moins à subir des maltraitances, ni à vivre dans des conditions précaires ! 

 

Nous sommes régulièrement contactés pour des signalements de groupes de chats occupant un quartier. Pour certains de ces chats, il est déjà trop tard une fois qu’ils sont adultes : leur sociabilisation est très difficile et nous devons les relâcher pour leur bien, en sachant que leur vie sera sans doute de courte durée…

 

Nous sommes tellement désolés pour toi Ulysse. 

Chercher à vous sauver est un combat sans fin. 

Nous continuerons néanmoins à nous battre tous les jours, sans relâche, pour sauver du mieux que nous pourrons tes congénères.

 

Au revoir Ulysse, sois en paix à présent. »

 

Clotilde

 

Meryl

Lara

Les prises en charge et les mises à l'adoption

 

Deux chattes viennent de rejoindre notre association.

 

Ninnie, rebaptisée Meryl, nous a été confiée par une maman célibataire dans l'obligation de quitter son logement et malheureusement dans l'impossibilité de la garder.

 

Lara a été captée près de la place Albert 1er à Brest, où une dame la nourrissait. Personne n'a répondu à l'annonce qu'elle a publiée sur les réseaux sociaux. Lara était affamée.

 

Cette semaine, nous avons officiellement mis à l’adoption SocrateTitus et Voltaire, qui ont terminé leur parcours vétérinaire.

 

Nous avons également ajouté les fiches de Shere Khan, bien intégré dans sa famille d'accueil ; de Théa, qui s'est bien remise de sa fracture, à l'issue de sa période de cagothérapie, et est donc adoptable ; et de Margot, testée positive au FeLV mais qui se porte très bien : en dépit de la pathologie dont elle est porteuse, nous souhaitons lui donner une chance de trouver une famille qui veillera sur elle.

 

Retrouvez-les dans la rubrique Nos protégés à l'adoption.

 

Safran lui est parti en FA en vue d’adoption et Jade a rejoint sa famille adoptive.

  



Bulletin du 18 avril 2022

 

Rimbaud et Désiré nous ont quittés...

 

Nous sommes, cette semaine, doublement secoués, car nous avons perdu à la fois Rimbaud et Désiré, dont la santé était très fragile.

 

Clotilde, très attachée à son Dédé, qu'elle accueillait depuis plusieurs années, a rédigé un texte d'hommage, que nous publions sous ce bulletin. 

Soulignons le courage des familles qui prennent sous leur aile les chats les plus fragiles, les plus amochés, les plus malades, car le chagrin n'est jamais loin... 

 

Rimbaud était un chat très marqué par sa vie d'errance. Nous l'avions récupéré en grande détresse, dénutri, affaibli, fin juillet 2020, suite à un signalement. Il serait mort à court terme si nous ne lui avions pas porté secours. 

Après avoir été accueilli par Camille puis par Clotilde, qui ont pris grand soin de lui et lui ont permis de redevenir un beau chat, il avait rejoint Mickaël, chez qui il s'était bien acclimaté. Il mangeait bien et faisait des progrès encourageants, même s'il restait difficile à approcher.

Il appréciait tout particulièrement le petit cocon que Mickaël aménageait sur son lit le matin, avec une couverture polaire, sous laquelle il s'engouffrait.

En dépit de ses problèmes de santé, son décès est soudain pour nous tous.

 

Nous remercions de tout coeur le Dr Brigitte Leblanc et son équipe, qui assuraient le suivi de nos deux protégés avec beaucoup d'attention, et qui partagent notre tristesse. Un grand merci également à Véronique, marraine de Désiré, et à Carole, marraine de Rimbaud, dont le soutien nous a grandement aidés à financer leurs soins.

 

Les prises en charge

 

Deux chats viennent de rejoindre notre association. Il s'agit de Gus et de Shere Khan

 

Gus, âgé de 8 ans, a été trouvé blessé à la patte. Testé positif au FIV, il est en famille d'accueil chez Frédéric. 

 

Shere Khan a été repéré par l'adoptante de Figaro - devenu Alphonse - qui l'a par la suite trouvé sur le trottoir avec un petit bol d'eau, un petit bol de croquettes et une pancarte sur laquelle il était écrit "chat eran". Agé de moins d'un an, il est en famille d'accueil chez Laurent et Stéphanie.

 

Nos protégés en famille d'accueil

 

Compte tenu de sa gingivite, nous avons pris la décision de basculer Jolicoeur en FA de longue durée.

 

Margot, elle, a malheureusement été testée positive à la leucose. Malgré tout, nous souhaitons donner sa chance à cette magnifique minette, que nous envisageons de proposer à l'adoption dans une famille où elle serait le seul chat de la maison. 

 

Ils ont trouvé leur famille

 

Les bonnes nouvelles de la semaine : Sakura, Salem et Walter sont officiellement adoptés par leur famille d’accueil, Adélie et Charou sont réservés, Chouchen va partir en FA en vue d’adoption.

 

Désiré, dit Dédé

Aussi roux qu'un petit renard,

en raison de carences, Rimbaud était redevenu un beau chat gris

 

Gus

 Shere Khan



"Mon Dédé, Désiré,

 

Tu n’avais que 7 ans et tu es parti prématurément. Je n’étais pas préparée à cette issue fatale. Je réalise enfin en te rendant un dernier hommage. 

 

Ton prénom, je l’ai choisi car il a fallu un mois pour te capter. Tu as été jeté dehors non stérilisé dans un quartier où les chats n’étaient pas les bienvenus, où il a fallu que tu te défendes pour manger.

 

Chaton roux tout mignon, tu as fait partie d’une famille qui t’a laissé dehors une fois adulte, jusqu’au jour où une personne bienveillante nous a signalé ta détresse.

 

 

Tu as rejoint ma famille en mai 2017 où tu avais trouvé ta place très vite car tu étais un chat adorable, facile, toujours de bonne humeur. Tu trouvais toujours des endroits insolites pour dormir mais ta place préférée était près de moi le soir.

 

Tes soucis de santé ont duré quatre ans et nous allions régulièrement chez Brigitte, qui arrivait toujours  à te soulager. Tu remontais la pente à chaque fois mais depuis janvier, ton organisme était fatigué et tu as lutté comme tu as pu. Tu acceptais les traitements, les voyages en caisse de transport où parfois tu faisais la tête à ton Docteur préféré, mais une fois de retour à la maison, ragaillardi, ton objectif était de manger.

 

Ton cœur s’est arrêté le 11 avril 2022. Nous n’étions pas prêtes à te voir partir et avons beaucoup de mal à accepter ce départ. A présent, un grand vide s’est installé à la maison. C’est injuste de partir si vite, tu étais jeune.

 

Tu auras profité de cette courte vie entouré d’amour et de soins. Tu avais ta place dans ma famille et je suis dévastée par ton départ, car encore une fois, tu as payé l’irresponsabilité et la cruauté des gens qui prennent des chats puis s’en débarrassent, en pensant avec absurdité qu’ils pourront se débrouiller seuls dans la nature, en ville !!!

 

Ta présence, ton harcèlement lorsque tu avais faim ou que tu voulais des caresses me manquent, et tu manqueras aussi à ton vétérinaire, qui avait tissé un lien très particulier avec toi, mon petit Dédé.

 

Tu reposeras auprès de tes copains qui sont partis et resteras présent dans nos souvenirs et dans nos cœurs. T’avoir eu près de moi m’a comblée. Tu vas me manquer mais tu es toujours là quelque part dans un monde meilleur que le nôtre. Le combat continue, mon Dédé, tu veilles sur tes camarades d’infortune qui galèrent dehors… 

 

Je suis retournée à la clinique où tu étais toujours super bien accueilli par Carole, Sabine, Isaac, Brigitte et nous avons parlé de toi avec tendresse et tristesse, mais nous ne garderons que des bons souvenirs avec toi, mon si gentil et courageux Désiré. 

Je t’aime, tu me manques, mon Dédé."

 

Clotilde 


Charou

Théa

Ella en deux photos

qui en disent long

Kouglof en semi liberté

Bulletin du 3 avril 2022

 

Les prises en charge

 

Deux chats ont rejoint l'association cette semaine : Charou et Théa.

 

Charou a été récupéré dans le secteur des Capucins à Brest, suite à un signalement. Il n'était pas identifié ni stérilisé.

 

Théa est une petite minette de 6 mois, confiée par une personne l'ayant recueillie dans le quartier de Recouvrance à Brest. Elle présente une fracture du bassin non déplacée et doit effectuer une période d'un mois en cage, car elle doit bouger le moins possible. Cela se nomme la cagéothérapie. 

C’est une minette câline, qui aime le contact avec les humains. Elle sera adoptable à la fin de son parcours vétérinaire, quand la vétérinaire aura donné son feu vert.  

 

Ils ont trouvé leur famille

 

Balthazar a rejoint sa famille adoptive et Sweety est réservé !

 

Nous souhaitons dire un grand merci aux futurs adoptants de Sweety, qui ont choisi de donner sa chance à un loulou ayant quelques soucis de santé - pour lesquels il a besoin d'une alimentation adaptée - mais qui n'en demeure pas moins irrésistible et adorable. Nous ne doutons pas qu'il fera leur bonheur !

 

Nos protégés en famille d'accueil

 

Les trois chats recueillis la semaine dernière ont été baptisés Voltaire, Socrate et Safran. Socrate et Safran sont encore timides mais ils sont gentils et prennent confiance tout doucement. Socrate se laisse caresser et rassure Safran en lui faisant des léchouilles. Voltaire, lui, se montre déjà très affectueux.

 

Quant au chat gris aux yeux émeraude capté mi-mars, il s'agit bien d'une femelle, comme nous le pensions. Sa famille d'accueil l'a prénommée Jade. Elle s'est bien détendue depuis son captage, c'est même un petit pot-de-colle !

 

Comme vous pouvez le voir sur les photos, l'état de santé d'Ella, qui a fait une allergie aux piqûres de pucesévolue très favorablement. Pour mémoire, les anciens propriétaires de cette gentille minette voulaient la faire euthanasiermais la vétérinaire a refusé, puis nous a contactés. Il n'était pas imaginable pour nous de ne pas lui donner sa chance.

 

Kouglof, lui, reste assez craintif. La vie exclusivement en intérieur étant une source de stress pour lui, il a désormais accès à l’extérieur et sa famille d’accueil veille sur lui. Point positif : il s’entend bien avec les chats de la famille.

 

N'hésitez pas à consulter régulièrement les rubriques dédiées à la présentation de nos protégés.

Plusieurs chats recueillis récemment seront prochainement proposés à l'adoption et peuvent être réservés : VoltaireChouchen, Socrate, Safran, TitusKurlieJade et EsméeVous pouvez d'ores et déjà consulter leur profil. 

 

Certains sont très câlins, d'autres sont encore timides. D'autres encore sont testés positifs au FIV, sans être malades pour autant. Ils méritent tous leur chance !

 

Nous confions nos chats aux familles qui correspondent le mieux à leur bien-être. Une fois sortis de la rue, s'ils vivaient dehors, ils restent des chats avec un vécu traumatisant, donc par principe, la patience est de rigueur.

 

Nous sommes toujours attristés de récupérer nos chats nouvellement adoptés, sous prétexte qu’ils sont timides. 


 

Nous voulons un nouveau départ pour nos chats, dans les meilleures conditions. Ce ne sont pas des peluches, mais des êtres vivants, tous attachants à leur façon, qui méritent respect, bienveillance et patience. Merci aux familles d'accueil et aux adoptants pour leur implication !


Bulletin du 28 mars 2022

 

Ils n'ont pas encore de prénom car ils viennent tout juste d'être captés : voici en images les trois chats qui ont rejoint l'association ce week-end. Le chat noir et blanc errait depuis un bon moment à Plougonvelin. Blessé à la joue, il entre ce jour en clinique. Les deux autres ont été trappés dimanche à Brest.

 

Trois chats arrivent, trois minettes prennent le chemin de leur nouvelle vie : Gaïa, qui était réservée, a rejoint sa famille d'adoption.

Chiara, que nous avons finalement basculée dans la catégorie "seniors" car nous la pensons plus âgée que l'estimation initiale, vient elle aussi d'être adoptée, de même que Fifty, qui n'aura pas attendu bien longtemps !

 

Balthazar, proposé à l'adoption il y a quelques jours, n'attendra pas longtemps non plus car il est déjà réservé !




Peponne

Bulletin du 20 mars 2022

 

Quelques nouvelles des chats captés la semaine dernière dans le quartier de Bellevue à Brest.

 

La jolie Kurlie a commencé son parcours vétérinaire : elle a été stérilisée, identifiée et testée négative test au FIV comme à la leucose.

 

Le chat noir à l'oreille chiffonnée - suite à un hématome ou un abcès non soigné - a été prénommé Titus. C'est un minet adorable et c'est un grand bavard ! Il a été testé positif au FIV mais négatif à la leucose. Son oreille chiffonnée lui donne un certain charme !

 

Le chat siamois a été prénommé Ulysse (2) et a été remis sur site après sa stérilisation et son identification, matérialisées par un tatouage "S" à l'oreille. Après avoir évalué ses chances de sociabilisation, nous pensons que la liberté est préférable pour lui. 

 

Trois autres chats ont été captés dans ce même secteur ce matin : Peponne, siamois assez âgé sans doute ; Chouchen, blanc avec les pointes rousses ; et un jeune chat gris (une jeune chatte plutôt ?), aux beaux yeux émeraude, qui reste sur ses gardes pour l'instant et n'a pas encore été baptisé(e).

 

Côté adoptions, la belle Gaïa est réservée et Salem est parti en FA en vue d'adoption. Cela laissera le temps à sa nouvelle famille d'apprendre à connaître ce grand timide, avec lequel il est nécessaire de se montrer patient.

 


Chouchen

Titus

Kurlie



Bulletin du 13 mars 2022

 

Les prises en charge

 

Nous avons capté quatre chats cette semaine, dans le quartier de Bellevue à Brest. Il en reste encore quelques uns à ramasser dans ce secteur.

 

Nous allons bien sûr tester leur sociabilité, pour déterminer s’ils peuvent faire un parcours complet jusqu’à leur adoption. S’ils sont trop sauvages, ils seront stérilisés et identifiés puis remis sur site. 

 

Pour Kurlie, les choses s’annoncent très bien : c’est une très gentille minette qui se laisse approcher et caresser. Aurélie, sa famille d’accueil, lui a très vite donné un traitement contre les puces et les tiques.

 

Espérons que tout passe aussi bien pour Balthazar (2), superbe matou noir, qui a rejoint Laurent et Stéphanie en famille d’accueil. A première vue, il semble déjà très à l'aise !

Les deux autres chats, un noir et un siamois, n'ont pas encore été baptisés.

 

Ils ont trouvé leur famille

 

Côté adoptions, Roxy est partie en FA en vue d'adoption ; Milo, qui s'entendait à merveille avec elle, restera dans sa famille d'accueil ; et Ildut a lui aussi trouvé sa famille de coeur !

 

Nos protégés en famille d'accueil

 

Une dernière info : nous avons ajouté six chats à l'adoption. Leïa et Isil dans la rubrique Seniors ; Jessy dans la rubrique Mâles ; ChiaraFifty et Adélie dans la rubrique Femelles. Souhaitons-leur bonne chance, comme à nos autres protégés à l'adoption, qui le méritent tous ! 

 

Kurlie

Balthazar




Kouglof

Margot

Bulletin du 6 mars 2022

 

Les prises en charge

 

Deux chats ont rejoint l'association cette semaine : Kouglof et Margot.

 

Kouglof, âgé de 6 ans, a été récupéré à Brest, où il a galéré pendant au moins un an. Il présente un abcès, suite à une morsure sous antérieur gauche, et une fracture des métatarses au postérieur gauche, très ancienne et consolidée, ainsi qu'une oreille déchiquetée, à présent guérie. Il lui manque également les crocs supérieurs. 

C'est un baroudeur, qui, sans surprise, a été testé positif au FIV, mais qui est simplement porteur : le test n'était que très légèrement positif.

En famille d'accueil chez Sarah, qui nous l'a signalé et l'a nourri dehors, il a d'ores et déjà été stérilisé et identifié.

 

Margot, âgée de 7 ans, nous a été confiée par la fille de sa propriétaire, qui vient de partir en EHPAD. En famille d'accueil chez Frédéric, cette magnifique chatte tricolore a eu plusieurs portées au cours de sa vie. Elle sera très bientôt stérilisée car il devient urgent qu'elle le soit - ses derniers chatons étaient morts-nés - et sera proposée à l'adoption dès la fin de son parcours vétérinaire.

 

Ils ont trouvé leur famille

 

Bonne nouvelle pour Saba, Gwenn et Sylvestre, qui ont été adoptés !

 

Nos protégés adoptés

 

Quelques news de nos protégés adoptés dans le coin des adoptants.