Bulletin du 14 janvier 2023

 

Voltaire et Mamie Chipie nous ont quittés...

 

C’est le coeur lourd que nous vous annonçons la perte de deux de nos protégés en ce début d’année, tous deux en FA de longue durée : Voltaire et Mamie Chipie.

 

Sophie, qui avait accepté de les accueillir durablement tous les deux, en est doublement affectée. Elle leur dédie ces quelques mots.

 

« Voltaire, mon gros nounours s’en est allé…

 

Tu es arrivé à la maison au mois de mai 2022, magnifique et si gentil. C’était sûr, tu allais être très vite adopté !

Et puis, patatras, lors de ton rappel de vaccin, le vétérinaire a découvert un polype au fond de ton oreille, qui ne te gênait pas tant que ça, mais qui était inopérable et te causait des infections fréquentes. Le diagnostic a rendu ton adoption inenvisageable.

Alors, mon gentil nounours, tout doux et tout poilu, tu es resté à la maison, te laissant soigner patiemment quand tu en avais besoin.

 

Petit à petit, mon Voltaire, tu as pris tes marques et tu t‘es pris d’amour pour le jardin et les environs de la maison. Tu étais si souvent dehors que j’ai fini par te surnommer Vagabond. Tous les voisins te connaissaient bien.

Tu rentrais pour manger, te faire câliner, et demandais à ressortir, n’hésitant pas à envoyer les gamelles par terre si je tardais trop à t’ouvrir la fenêtre !

 

Mis à part ces mouvements d’impatience, tu étais doux et calme. Si doux et si calme que je n’ai pas vu tout de suite que la vie s’éloignait de toi.

Quand nous sommes allés consulter, il était déjà trop tard, la maladie t’avait rattrapé. 


 

Une seule chose, peut-être, me console un peu : même si je l’avais vu plus tôt, ça n’aurait sans doute rien changé.

 

Tu n’avais pas 5 ans, mon Volt… Tu es parti bien trop tôt, pour un monde meilleur je l’espère, et comme ceux qui t’ont précédé, tu es parti avec un bout de mon cœur.

C’est fou comme ça me manque d’entendre les gamelles tomber… »

 

« Ma petite Mamie Chipie...

 

Ton arrivée à la maison en juillet dernier a été compliquée… Effrayée, tu t’es cachée pendant de longues semaines. Tellement bien qu’on ne se serait jamais douté qu’il y avait un chat dans la pièce que tu occupais.

 

Et puis, le temps passant, j’ai commencé à voir ton petit minois : tu m’observais en pensant que je ne te voyais pas !

Le temps a passé, tu as fini par te montrer. Puis à te laisser caresser et enfin m’honorer de ta présence. Petite minette que tu étais, tout petit gabarit, toute légère et toute discrète, mais bien présente et appréciant beaucoup les caresses.

 

Tu n’avais jamais été bien grosse, mais tu t’es mise à dépérir… Chez le vétérinaire, le verdict est tombé : dégradation brutale de ton état de santé à cause du cancer, non détecté, dont tu souffrais. Il n’y avait aucun espoir de te sauver.

Nous avons alors pris la décision de t’aider à t’envoler sereinement.

 

Ma seule consolation est de t’avoir accompagnée jusqu’à ton départ : je te caressais, tu ronronnais, et tu t’es endormie la tête sur ma main droite pendant que l’autre main continuait de te caresser.

 

Tu m’as quittée 3 jours après Voltaire ma petite Mamie Chipie, et comme lui, tu as emporté un petit bout de mon cœur. Vous me manquez déjà tellement ! »


Bulletin du 1er janvier 2023

 

Sur le front !

 

Les Chats du Coeur brestois vous présentent leurs meilleurs voeux pour la nouvelle année !

 

Aucune accalmie sur le front de la protection animale !

Les abandons, la négligence et la maltraitance n’ont en rien diminué. Les défis qui nous attendent nous laisseront donc peu de répit cette année encore.

 

Vous êtes nombreuses et nombreux à nous soutenir, nous épauler, nous encourager. Du fond du coeur, nous tenons à vous en remercier !

 

Cliniques vétérinaires, donatrices/donateurs, familles d’accueil, adoptants, enseignes partenaires : sans vous, nous ne pourrions poursuivre notre action !

 

Le soutien et l'entraide sont essentiels dans la protection animale. Ainsi, le dernier don de nourriture pour chiens de notre partenaire Maxizoo Brest/Gouesnou a été réparti entre trois structures : Entraide et Amitiés, le Point Kerros et le CCAS.

 

Nous devons garder l’espoir de temps meilleurs pour les chats des rues et tous les animaux maltraités ou délaissés.

 

Mille mercis et bonne année 2023 !

 

Les prises en charge

 

Trois chats ont rejoint l’association.

 

Thémis, jolie chatonne, a été trouvée toute maigre dans un jardin à Kerlouan. Le monsieur qui l’a ramassée a fait le tour du voisinage sans trouver d'où elle venait. Il l'a nourrie pendant une quinzaine de jours, mais son chat ne la supportait pas et lui faisait des misères. Aussi s’est-il résolu à contacter notre association.

 

A Plouzané, le dernier chaton de Domi et Domino, s’est enfin laissé trapper. Il ne paie pas de mine dans sa trappe, au moment du captage, mais c’est un grand soulagement pour nous. Issu de la même portée que TrinityTanushka, Tian et Timousse, il a désormais 4 mois.

 

Agé de 7 ans, Shadow nous a été confié par une dame qui l’avait repéré dans le voisinage. Elle ne pouvait le garder en raison de l’agressivité de ses propres chats envers lui.

En FA chez Elisa, il arrive à se rassurer auprès de son fils de 13 ans, dont il est déjà très proche. Il dort avec lui et passe tout son temps dans sa chambre. Il se laisse caresser par Elisa mais reste peureux. 

 

Ils ont trouvé leur famille

 

Cassandre et Trinity sont adoptées. Safran est réservé.

 

Nos protégés en famille d'accueil

 

Une mauvaise nouvelle pour Châtaigne : il a été testé positif au FIV et à la leucose et restera donc en famille d’accueil de longue durée. Comme tant d'autres, il paie là les mois passés dans la rue...

 

Ce gentil chat souffre d’une gingivite et d’un ulcère à la langue mais c’est une boîte à ronrons ! Il adore le brossage et les papouilles. C’est un amour de chat qui supporte bien son traitement d'une durée de deux mois. Il sera très prochainement proposé au parrainage.

 

Thémis

Captage du dernier chaton de Plouzané

Shadow



Châtaigne

Ysalia

Bulletin du 4 décembre 2022

 

Les prises en charge


Châtaigne
 errait depuis cet été. 
Son âge est estimé entre 6 et 8 ans. Il est castré mais n'était pas identifié. Après un passage en clinique, il a rejoint Frédéric, sa famille d'accueil.

 

Ysalia vivait dans un vide sanitaire à Lanrivoaré. Elle n’était pas identifiée.

Toutes les recherches ont été faites, sans succès, par la dame qui l’a nourrie pendant quelques semaines. Elle est déjà très à l’aise chez Thibaut, sa famille d'accueil, et commencera prochainement son parcours vétérinaire.

 

 

Ils ont trouvé leur famille

 

Trinity, Tatoo, Sweetie, Tokyo et Tacos sont réservés.

Twix et Taiji sont adoptées et ont rejoint leur nouvelle famille.

Minou et Milo (3) resteront l'un comme l'autre dans leur FA respective. 

 

Collecte à venir à Tom & Co

 

Nous vous informons qu’une collecte de nourriture aura lieu

 

samedi 10 décembre à Tom & Co Plouzané à partir de 14h.

 

Un grand merci d’avance pour votre participation !



Bulletin du 14 novembre 2022

 

Les prises en charge

 

Toffee (2) a été ramassé dans le quartier de Saint-Pierre à Brest, où il errait, non identifié ni stérilisé.

A son arrivée dans sa FA, il a fait une crise de stress avec convulsions et a donc vu le vétérinaire en urgence : plus de peur que de mal pour cet amour de chat roux. L’examen cardiaque est rassurant, le bilan sanguin a révélé une anémie due aux piqûres de puces et il est positif au FIV. Il a également des dents abîmées, ce qui nécessitera quelques extractions. Il est en famille d’accueil chez Elisa, où il reprend des forces.

 

Kiss Me, qui vient de Plouzané, appartenait à une dame partie en EHPAD. Le chien a été adopté par ses enfants mais pas la minette, qui a été nourrie pendant un an par la voisine. Sur le point de déménager, celle-ci nous a contactés pour nous la confier. Elle a environ 3 ou 4 ans et sera rebaptisée Kiss. Elle est stérilisée mais pas identifiée.

 

Tacos, âgé de presque 6 mois, nous a été confié par la personne qui avait sauvé Cosy. Il n’était pas identifié. Il s’est senti à l’aise immédiatement, comme s’il était là depuis longtemps. Son parcours vétérinaire a débuté : il sera adoptable après son rappel de vaccin. 

 

Ils ont trouvé leur famille

 

Beaucoup de mouvements en ce mois de novembre, ce qui est très positif pour notre association !

 

Les chatons Thanos, Twinnie, Tess et Twix (3) sont adoptés.

Zaza, Roméo et notre papy Gribouille également !

 

Les petites Nhala et Mia ont été adoptées par leur famille d’accueil.

Idem pour les petits Tilou et Tibilou : Aurélie, son mari et leurs enfants se sont tellement investis pour les sauver qu'il n'était pas imaginable pour eux de s'en séparer. Merci à cette famille en or, ainsi qu'à la clinique des Capucines, pour ce beau double sauvetage !

 

Alma, qui se trouvait en clinique vétérinaire, où elle attendait qu'une place se libère, a été confiée à la famille d'accueil qu'il lui fallait, puisque Claudie a décidé de l'adopter ! 

 

Bonbon, Cristal, Shanell, Tarabel et Tweetos sont réservés.

 

Enfin, la petite chienne Toundra a également trouvé sa famille pour la vie !

 

Nos protégés en famille d'accueil

 

Olga nous donne des nouvelles de Sushie : "elle va bien et fait d'énormes progrès. Elle demande beaucoup de câlins mais toujours à l'abri sous le lit. Depuis quelques jours, elle sort de dessous le lit pour venir manger ses croquettes devant moi !"

 

Nous avons remis Déméter à l’adoption en précisant qu'il s'agissait d'une chatte exclusive. A l’adoption également : Pussy, adorable senior, câlin et attachant, ainsi que Minou, gentil petit roux. Retrouvez-les chats à l’adoption dans la rubrique dédiée.

 

Nos protégés à parrainer

 

Nous remercions de tout coeur Anne, qui était la marraine de notre regretté Papouille et qui a décidé de poursuivre l’aventure des parrainages ! 

Elle est désormais la marraine de Scorpio (chat libre), Misscat et Neurone alias Ronny.

 

Pour ces deux derniers, nous ne savons pas encore s’ils seront proposés un jour à l’adoption.

Sophie, famille d'accueil de Misscat, nous précise : "J'arrive maintenant à la caresser, elle apprécie beaucoup et ronronne, mais ça a pris 10 mois pour arriver à ce résultat."

 

Partenariats et dons

 

Un grand merci à notre partenaire Maxizoo ! Son don destiné aux chiens a été transmis par la présidente à Théo, éducateur chargé d'encadrer des personnes démunies ayant des chiens.

 

Toffee

Kiss

Tacos

Misscat, Ronny et Scorpio

Don de Maxizoo pour les chiens



Bulletin du 1er novembre 2022

 

Balin n'a pas pu être sauvé...

 

Repéré au centre ville, traversant la route, désorienté, épuisé, Balin a été mis à l’abri par madame L.B.

 

Hélas, l’intervention de sa bonne fée n’a pas suffi à le sauver.

 

C’était chat adorable qui ne pesait que plus 2,7 kg lorsque nous l’avons pris en charge. Il n'était ni castré, ni identifié.

 

Son bilan sanguin s’est révélé catastrophique : il était complètement anémié et nous n’avons pas eu d’autre choix que de l’endormir.

 

Une décision difficile à prendre, car nous pensions vraiment pouvoir lui donner une seconde chance.

 

Après avoir profité des caresses de madame L.B., il avait rejoint Chloé, sa famille d’accueil, qui lui dédie ses quelques mots :

 

"Mon cher Balin, tu es passé chez moi aussi vite qu'une étoile filante.

 

Quand je t'ai vu, je me suis dit : "encore un chat qu'on a simplement regardé et laissé là", sous prétexte qu’un chat, "ça se débrouille très bien tout seul dehors" - eh oui, c’est ce qu’on entend souvent ! - et j'ai alors pensé : "voilà le résultat".

 

C'est toi qui paies le prix de cette indifférence. Ton état ne laissait aucun doute, tu n’allais pas bien, et pourtant, tu es resté longtemps dehors avant qu’une personne au grand coeur te ramasse enfin.

 

J'aurais tellement aimé pouvoir te requinquer, dans l'amour et la tendresse d’une famille aimante. Tu le méritais !

 

Nous avons dû te forcer à prendre un repos d'où tu ne reviendras pas, mais dans ce malheur, ton urne sera gardée bien au chaud chez la personne qui t'a trouvé dehors, pour que tu n’y retournes pas une fois encore... dans l'indifférence..."

 

Victime d’un abandon, Balin a épuisé toutes tes forces à tenter de survivre dehors. Il n'avait que 5 ans.Ses cendres reposeront auprès de madame L.B., très affectée par ce sauvetage sans issue.

 

Seule consolation à cette triste et révoltante histoire d'abandon : il n’aura pas souffert davantage, ni agonisé seul dehors, comme beaucoup de ses congénères, qui meurent en toute "discrétion", loin des regards.